Immobilier : c’est quoi les diagnostics obligatoires ?

La signature du contrat de bail ou de l’acte de vente ne peut être réalisée sans passer par les diagnostics immobiliers. Ceux-ci doivent être correctement effectués. Voici un petit tour d’horizon sur les diagnostics immobiliers obligatoires.

Diagnostics immobiliers obligatoires : c’est quoi ?

Rendus obligatoires par la loi, tout bien immobilier mis en vente ou en location doivent faire l’objet de diagnostics par une entreprise de diagnostics certifiée engagée par le propriétaire ou le bailleur. En effet, les diagnostics obligatoires consistent à réaliser une évaluation de l’état général et de la conformité aux normes du bien à vendre ou à louer. Le rapport de diagnostics doit être ensuite remis aux futurs occupants de manière complète et objective à travers un dossier unique que l’on nomme « Dossier de Diagnostic Technique » (DDT). Ainsi,les diagnostics immobiliers visent à rassurer les futurs occupants sur l’état du lieu. Ils permettent aussi de valoriser non seulement l’apparence d’un bien immobilier mais aussi ses caractéristiques, tout comme ses propriétés.

A quoi servent les diagnostics immobiliers obligatoires ?

Le marché de l’immobilier s’est annoncé de plus en plus difficile ces dernières années. Cela rend les acquéreurs très frileux et méfiants. C’est dans cette optique que le DDT prend son importance. En effet, ce document constitue avant tout un moyen de protection pour les acquéreurs en s’assurant une ultime transparence sur le bien. Les diagnostics obligatoires sont également un moyen d’estimer un logement car ils constituent un critère non négligeable pour les futures occupants. Ils influent directement sur le prix du bien. Cependant, des diagnostics complémentaires peuvent aussi être déterminants dans certains cas, car ils permettent aux acquéreurs une ample connaissance du bien pour lequel ils s’apprêtent à dépenser leur argent.

Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires ?

Les diagnostics obligatoires qui doivent composer un DDT varient généralement en fonction de la superficie du bien, de sa situation géographique et de la date d’obtention du permis de construire. Parmi eux on retiendra le diagnostic amiante et plomb. Celui-ci vise à vérifier dans l’appartement la présence de ces matériaux nocifs et cancérigènes qui présentent un réel danger pour la santé des occupants. Le Diagnostic de Performance Énergétique est aussi exigé aussi bien pour la vente que pour la location d’un bien immobilier. Il évalue la quantité énergétique consommée afin de permettre aux futurs occupants de mieux maîtriser leur consommation d’énergie. Les diagnostics Carrez, électricité, gaz, termites et état parasitaire, état des risques naturels et technologiques, pourraient devenir obligatoires dans certaines situations.

Vente immobilière : c’est quoi le dépôt de garantie ?
C’est quoi la vente d’un lot de copropriété ?