Quelles sont les aides pour investir dans l’immobilier ?

Tout le monde rêve un jour de devenir propriétaire. Mais comme l’investissement immobilier demande un budget assez conséquent, nombre de personnes se voient leur rêve se transformer en cauchemar. Quant à vous, avant d’abandonner votre projet, sachez qu’il existe d’innombrables aides pour faciliter le financement de votre investissement immobilier. Certaines revêtent la forme de crédits gratuits, d’autres sont des soutiens bonifiés.

PTZ ou prêt à taux zéro

Vous cherchez des aides pour investir dans l’immobilier en France. Vous pouvez recourir au prêt à taux zéro. Il s’agit d’une aide financière à travers laquelle l’État propose des coups de pouce à ceux qui souhaitent devenir propriétaires d’une maison neuve. Comme son nom le laisse entendre, le PTZ est un crédit qui ne demande aucun intérêt. Ce dispositif d’aide est réservé aux ménages modestes désirant mettre un terme à leur statut de locataire et accéder à la propriété. Pour bénéficier du prêt à taux zéro, il faut que le demandeur ne soit pas propriétaire de sa résidence principale. Ensuite, il est tenu de respecter le plafond de ressources : 51 000 €/an pour un ménage de 3 personnes vivant en ville disposant de plus de 250000 habitants.

Défiscalisation immobilière en loi Pinel

Vous désirez acheter un logement neuf ou en VEFA (vente en état futur d’achèvement) dans un but locatif. Dans cette optique, vous pouvez profiter du dispositif Pinel, une sorte d’aides pour investir dans l’immobilier. Si vous achetez ou faire construire une maison pour la donner après en location, vous bénéficierez d’une réduction d’impôt sur le revenu. Le montant de la réduction dépend de la durée de l’investissement locatif. Vous obtiendrez 12 % de réduction si vous louez votre logement durant 6 ans, 18 % quand vous le louez pendant 9 ans et 21 % pour une location de 12 ans. Ensuite, il faut que la maison se trouve dans l’une des zones éligibles à la loi Pinel.

PAS ou prêt à l’accession sociale

Tout comme le PTZ, le PAS fait partie des aides pour investir dans l’immobilier neuf. Certaines banques françaises proposent des crédits pour acheter un terrain ou construire un logement, et ce, après avoir signé un accord avec l’État. Le prêt à l’accession sociale s’appelle ainsi puisqu’il est destiné à ceux qui souhaitent accéder à leurs résidences principales. Le prêt va permettre de payer le prix de l’immobilier loué par l’emprunteur. Contrairement au PTZ, le PAS demande un faible taux d’intérêt de 1 %.   Quant au montant, le prêt varie selon l’adresse du demandeur, entre 7000 et 25000 €.

Comment déclarer ses revenus fonciers ?
Comment investir dans l’immobilier ancien avec le dispositif « Denormandie » ?